Fabrication de la bière artisanale : on vous dit tout !

La bière est l’un des breuvages les plus appréciés au monde. Pour preuve, il suffit de constater la diversité de labels et des recettes qui existent à travers le monde. Dans ce grand ensemble, on retrouve en bonne position les bières artisanales, qui sont en bien des points, différents des bières industriellement produites. Quels sont les ingrédients de base de la bière artisanale ? Quelles sont les différentes étapes de sa fabrication et de sa conservation ? Voici l’essentiel à savoir.

Les ingrédients constituant la bière artisanale

L’ingrédient essentiel des bières artisanales est le malt. À ce dernier s’ajoutent l’eau, le houblon ainsi que les levures. Il est recommandé d’utiliser l’eau de source pour l’opération. Celle-ci se déroule en trois phases à savoir :

L’empâtage

L’opération consiste à concasser puis à chauffer dans de l’eau le malt nécessaire pour l’obtention de la bière. La quantité du malt est déterminée en fonction du volume de bière que vous souhaitez obtenir. Pour la connaitre, il suffit de diviser par 20 le produit de la quantité de bière désirée et de son pourcentage d’alcool. Soit Q la quantité de malt nécessaire pour la fabrication de la bière, V étant le volume de bière finale et D son taux d’alcool. On obtient donc la formule suivante : Q= (V*D)/20.

Une fois la quantité connue, concassez les graines et plongez-les dans l’eau que vous maintiendrez à une température constante de 50 degrés pendant trente minutes environ.

Le brassage

Une fois l’empâtage terminé, videz le contenu dans une cuve matière et portez le contenu à ébullition pendant environ une heure. La température requise pour cette opération est de 68 degrés. Ensuite, il faut remuer le contenu de la cuve pour le rendre homogène et lui donner une bonne texture. Vous procèderez après au filtrage de la maische.

Le houblonnage

L’ajout du houblon est indispensable pour donner à votre bière l’arrière-gout amer caractéristique des bières. Dès que le mout entre en ébullition, ajoutez une première quantité de houblon amer. Celui-ci devrait libérer au bout de 40 minutes maximum ses résines. Pour aromatiser votre bière, vous veillerez aussi à y ajouter quelques minutes avant la fin de l’opération, des grammes de houblons aromatiques.

La fermentation et la mise en bouteille

Une fois la préparation terminée, laissez le liquide refroidir puis ajoutez les levures. Fermez hermétiquement le récipient tout en prenant soin d’y mettre un barboteur pour favoriser l’élimination du dioxyde de carbone. Cette phase achevée, entreposez le contenu dans un milieu dont la température minimale est de 2 degrés.

Avant la mise en bouteille, vous pouvez ajouter un peu de sucre pour amener la bière à bien mousser. Mais, attention à ne pas trop exagérer, puisque les bouteilles peuvent se vider sous l’effet d’une pression trop élevée. Il est d’ailleurs recommandé pour ce fait de ne pas excéder six grammes de sucre pour un litre de bière. Mais avant de mettre les bouteilles au frais, conservez-les durant une semaine à une température de 20 degrés.

Vous connaissez maintenant les ingrédients nécessaires et les étapes de la fabrication d’une bière artisanale.

Show Buttons
Hide Buttons
Inscrivez-vous à notre beersletter
Et recevez en exclu les derniers articles du blog et surtout des promos exclusives chez nos brasseurs partenaires.