Quelle est la meilleure bière ?

Comme chaque année, je reprend, classe et interprète les médailles du France-Bière Challenge, qui était cette année la 3e édition. Révélations de l’année, confirmations ou tableau complet des médailles en bas de l’article. Voici quoi de mieux lire les résultats du concours de référence français.

Tout d’abord, il est important de préciser que le concours  Brussels Beer Challenge est organisé par la société Becomev, une très belle équipe dirigée par Thomas Costenoble et Luke de Raedemaeker. Spécialiste de l’organisation de concours sur la bière et les spiritueux, y compris le célèbre French Beer Challenge, un concours international de brassage renommé. Le concours de brassage français est organisé en cogestion avec des experts du marché français que nous ne présentons plus : Elisabeth Pierre et Hervé Loux, tous deux juges internationaux. Nous parlons d’une compétition dans le processus de dégustation bien huilé et dont la valeur ajoutée réelle est dans la sélection de juges professionnels nationaux et internationaux tels que Tim Web, Laurent Mousson, Yvan De Baets et bien d’autres. Interprétons les résultats de cette nouvelle édition qui a été expatriée en Alsace vers Schiltigheim, la brasserie historique de la banlieue de Strasbourg.

Lire également : Quelle spiritueux pour accompagner la choucroute ?

Les chiffres du concours

Au total, 480 bières de 130 brasseries ont été présentées cette année au concours, soit environ 3,7 bières par brasserie. C’est exactement la même quantité de bières que l’année dernière. Ce qui donne un total de 13,7 bières par catégorie en moyenne , un chiffre raisonnable même si, comme toujours, les médailles dans des catégories telles que la blonde française, l’IPA, l’ambre français sont toujours plus difficiles à obtenir car la compétition est généralement beaucoup plus féroce que sur les catégories de niche.

Quoi de neuf en 2020 ?

Cette année, sortez du certificat d’excellence, il n’y a que des médailles d’or, d’argent et de bronze. Ce nombre est passé à seulement 91 médaillés pour un total raisonnable de 18,9 % de médailles. Ceux qui suivent régulièrement le blog savent que ce chiffre est déterminant dans l’examen de la rigueur d’un concours. Pour de nombreuses compétitions, il pleut jusqu’aux médailles, donc ces médailles n’ont plus aucune valeur. Il est connu pour ce concours que moins d’une bière sur cinq a reçu une médaille.

A lire en complément : Est-ce que la bière contient des sulfites ?

La deuxième nouveauté est les révélations, trophées que je trouve particulièrement intéressants, à savoir : la révélation de l’Alsace pour récompenser la révélation locale, la révélation du houblon pour la meilleure bière dans la révélation houblonnée dominante, la révélation du malt pour celle qui a le mieux mis en valeur le malt mais aussi la révélation de l’innovation et la révélation de l’année 2020.

Panne

  • OR : 4,8 % du total des bières en compétition (23 bières au total)
  • SILVER GOLD : 11,6 % du total des bières en compétition (56 bières au total)
  • BRONZE SILVER GOLD : 18,75 % du total des bières en compétition (91 bières (au total)

Il est à noter que cette année, le nombre de médailles d’or est passé de 6,25 % à 4,8 % . Un jury de plus en plus rigoureux ! Les 25 médailles d’or 2020 ont une valeur réelle.

De quoi se souvenir ? Révélations et confirmations

Révélations

Cette année, certaines brasseries ont fabriqué des médailles de razzias. La première qui m’a sauté dans les yeux est la nouvelle bière artisanale fauve parisienne dont la brasserie vient de s’installer près de la gare de Lyon à Paris. Au total, il s’agit de 3 médailles d’or et d’une médaille d’argent, surtout dans des catégories très denses telles que Session IPA, IPA et bières aux fruits. Nous ajoutons à cela la médaille dans la catégorie qui comprend le White, Black, Brut IPA et NEIPA, nous voyons que la brasserie Fauve est une brasserie hexagonale spécialisée dans le houblon et je ne suis pas surpris car leur IPA de la côte Ouest que j’avais goûtée à la maison en octobre dernier était un modèle du genre.

D’autres révélations, nous avons enfin quelque chose à boire autre que le Cagole à Marseille ! Les brasseries Zoumaï et Castellet remportent de précieuses médailles d’or dans la catégorie des bières ambrées et pâles américaines, des bières de raisin et surtout le drapeau de la « révélation 2020 » pour la fada blanche.

Sur le malt, je remarque l’apparition de Regal’Potes qui se distingue par un vin d’orge et une bière fumée, respectivement en or et en argent.

Parmi les nouveaux médaillés en 2020, il est amusant de voir l’Université de La Rochelle et sa marque Science Infuse alors qu’il s’agit d’une école pour brasseurs français.

Enfin, du côté local et alsacien, la brasserie Perle confirme la qualité de ses créations avec 4 médailles dont l’or dans la catégorie compétitive des pilules et de la bière. Une catégorie souvent acquise par les industriels car il est difficile de maîtriser l’équilibre d’une bière blonde légère de faible fermentation. Il n’est finalement pas surprenant qu’il s’agisse d’un Alsacien microbrasserie, au pays de la bière, qui se distingue. Révélation également en Alsace pour la brasserie Bisacute et son lait stout mais aussi pour la brasserie du Vignoble avec une bière blanche et une bière de Noël pour l’une des plus anciennes microbrasseries de la région (1998).

Parmi les styles à la mode, on notera également que deux brasseries Remoises, La Bouquine et Senses, se distinguent par l’or et l’argent dans la catégorie bière acide, brett et fruits avec un barbelé aigre en fûts de chêne pour La Bouquine et une bière aigre au concombre pour Senses. Enfin, il faut noter les médailles de la brasserie Le Père l’Amer avec une bière non alcoolisée fraîche, fruitée et houblonnée, de l’eau de nuage et une médaille de bronze dans la catégorie Double IPA.

Confirmations

Grizzly , qui avait déjà remporté le prix de la meilleure bière dans le concours de 1ère édition avec son Golden Bridge IPA, remporte à nouveau le sésame de révélation du houblon avec la même bière. Mais aussi deux bronzes avec un berliner et un ambre. La preuve que la brasserie Clermont dont le chef est californien est bien au plus haut niveau national lorsqu’on parle de houblon américain.

Révélation de l’année dernière, la brasserie Sainte Mère Eglise confirme avec trois médailles cette année. Comme l’an dernier, elle remporte des prix dans des catégories compétitives telles que l’IPA ou Pills/Lager. Mais aussi une belle médaille d’argent pour son Portier de la Baltique. Pour un total de 3 médailles.

Old Mule se distingue par deux médailles sur les bières houblonnées, DIPA et la bière ambrée pâle. Vézeley montre sa maîtrise des bières noires avec sa bière blonde foncée et sa bière brune. Cap d’Ona a remporté une médaille de plus que l’an dernier (6 au total contre 5 en 2019) et continue de montrer sa maîtrise des bières fortes et maltées, véritable marque de fabrique des Catalans.

Autre confirmation importante, avec la marque Eurélienne de la Brasserie Chandes qui a remporté l’or et le bronze dans les deux principales catégories d’ambre et de blondes françaises. Confirmation de la qualité de leur bière dans des styles plutôt consensuels. Même observation avec la brasserie Launay qui a remporté 2 pièces d’argent dans des styles un peu plus torréfiés cette fois, les brunes françaises et l’ambre.

Nous devons également souligner les confirmations des brasseries De Sutter et Goutte d’Or avec 4 médailles chacune ! On peut trouver la pâte de la brasserie française de la Goutte d’Or avec des récompenses en bières additions et bières de ferme, c’est ce que nous appelons un spécialiste !

Pourquoi se tourner vers de la biere CANADIENNE ?

Quand vous êtes un véritable amateur de bières artisanales, il n’est pas rare que vous soyez à la recherche de nouvelles pépites qui pourront travailler votre palais. D’ailleurs, il est vrai que vous avez pour habitude de faire découvrir à vos amis ou à vos proches une bière du monde régulièrement. De cette manière, vous pourrez avoir une ouverture d’esprit et une certaine expertise dans les bières du monde. Dans tous les cas, vous avez décidé, cette fois-ci, de consommer des bières canadiennes. En effet, vous avez entendu parler de leur réputation, mais aussi de leurs micro-brasseries qui travaillent la fermentation de la bière différemment. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, il suffit de continuer votre lecture.

Opter pour une bière canadienne

Lorsque vous souhaitez boire une bière de qualité, il peut arriver que vous soyez un peu perdu et que vous ne sachiez pas vraiment vers quel pays vous tourner. Pour découvrir des bières artisanales au goût prononcé, il y a de fortes chances que vous soyez conquis par les brasseries canadiennes. En effet, il faut savoir que la fabrication de bière canadienne avec du houblon cultivé au Canada dénote vraiment tout un engagement de la filière pour créer des bières artisanales et locales. Si vous avez envie de découvrir des bières canadiennes, il faut savoir que vous pourrez trouver votre bonheur en vous rendant sur des boutiques en ligne spécialisées dans la vente de produits en ligne du Québec ou du Canada. Si vous ne savez pas vraiment où trouver des bières que vous n’avez jamais dégustées, il suffit de vous rendre dès à présent sur le site les tresorsderables.com pour profiter d’une sélection de bières artisanales canadiennes. La prochaine fois avec vos amis, testez sans plus attendre les bières canadiennes.