Est-ce que la bière contient des sulfites ?

Les sulfites sont des composants contenus dans certains aliments de façon naturelle. Encore appelés acides sulfuriques, ils sont souvent retrouvés dans les jus de fruits et de légumes, les sirops, les céréales et surtout dans les vins. En dépit de ses nombreux avantages, certaines personnes sont allergiques aux sulfites. Il se pose alors la question de savoir si les sulfites se retrouvent dans la bière, cette dernière étant une boisson consommée au quotidien par de nombreuses personnes.

Qu’est-ce que les sulfites ?

Les sulfites sont des substances chimiques dérivées de l’acide sulfureux. L’acide sulfureux a pour formule chimique H2SO3. En effet, les sulfites sont utilisés depuis plusieurs années pour la fabrication d’alcools. Il s’agit notamment des vins et des bières. Les sulfites se retrouvent donc dans la bière. Ils possèdent des propriétés antioxydantes et antibactériennes. Ces propriétés sont appréciées par la majorité des consommateurs de bière. 

A lire en complément : Peut-on acheter de la bière en ligne ?

En effet, elles permettent de préserver le goût ainsi que les arômes de la bière. Elles jouent ainsi, un rôle d’antimicrobiens et d’antioxydants.

La réglementation des sulfites dans la bière

La présence des sulfites dans la bière laisse désormais la question de leurs effets sur la santé. De façon générale, les sulfites ne sont pas dangereux pour la santé. Mais leur consommation quotidienne a conduit les autorités à adopter une réglementation par rapport à la dose à consommer. Ainsi, il a été fixé un seuil de consommation des sulfites. Les sulfites ne doivent pas être consommés au-delà de 50 mg par jour. En ce qui concerne la bière, le taux maximal de sulfites est fixé à 20 mg par litre.

A lire en complément : Combien de calorie dans une bière ?

Toutes les usines de fabrication de bière ont l’obligation de prendre en compte cette réglementation. À partir du moment où la quantité des sulfites dépassent celle fixée, il est important de le notifier sur la bouteille ou l’emballage de la boisson. Cette particularité a été instaurée en vue de protéger certaines catégories de personnes. Il s’agit en effet, des personnes allergiques aux sulfites. Une grande quantité de sulfites peut provoquer chez ces personnes la démangeaison, les douleurs au niveau de l’abdomen, des crises d’asthme. 

Il est alors très capital de protéger ces personnes sensibles aux sulfites. Vous devez donc, en tant que consommateur, vérifier les étiquettes ou les bouteilles avant de prendre la bière. Veillez surtout à la quantité qui y est inscrite et vérifiez si cette dernière correspond au seuil fixé par la loi.

Les types de sulfites dans la bière 

La bière contient des sulfites à quantité raisonnable. Vous pouvez trouver généralement sur les bouteilles de bière, la mention des sulfites comportant un E suivi de trois chiffres. Les sulfites, malgré leur rôle, ne sont cependant pas indispensables pour la fabrication de la bière. Il peut être utilisé à leur place du N2 ou d’autres astuces. Vous pouvez éviter par exemple les fuites d’air lors de la mise en bouteille.

Étant donné que le sulfite est majoritairement contenu dans l’alcool, il est préférable de privilégier des bières sans alcool. Mais il faut aussi noter que la quantité de sulfites dans la bière est très réduite.

Show Buttons
Hide Buttons